vendredi 1 avril 2016

Planète Bière 2016 : une édition encore plus riche.

©EricPerez
Les 20 et 21 mars derniers se tenait, au Tapis Rouge dans le 10ème arrondissement, la deuxième édition du salon Planète Bière. 90 exposants venus d’Europe, d’Amérique et même d’Asie nous ont présenté leurs plus beaux produits et ont eu l’occasion de parler de leurs méthodes de fabrication. Planète Bière n’est pas qu’un salon de dégustation, les organisateurs d’Amuse-bouche ont, depuis le début, pris le parti de faire de leur événement un véritable lieu d’échange entre professionnels et particuliers autour de la bière.

©EricPerez
Le résultat est, cette année encore, excellent puisque plus de 3 300 visiteurs ont répondu à l’appel et se sont promenés dans les allées du salon pour déguster quelques-unes des meilleurs bières du marché. Parmi celles que nous avons pu goûter nous retiendrons la Divine et la Scotch Silly de la Brasserie belge Silly. Cette brasserie belge familiale met en avant son histoire et ses traditions pour nous offrir des boissons rondes et gourmandes. Les québécois de Trou du Diable avec leurs IPA et Saison sont également très intéressants avec leur parfaite maîtrise de l’amertume. Enfin mon coup de cœur revient cette année à une bière brassée par les américains de Brooklyn : la Hand & Seal Bourbon Aged. Ce Barley Wine (qu’on appelle aussi vin d’orge) titrant à 13.3% est tout simplement fabuleux, il me fait penser à un vin liquoreux pétillant.

Planète Bière c’est aussi l’occasion de rendre visite à nos camarades brasseurs de chez Frog Beer et de goûter leurs nouveaux produits. Deux petites nouvelles étaient présentées en marge du salon : la Hopster, une blonde amer légère et très accessible en vue de la belle saison qui approche. Et surtout la Oat Stout, une bière noire à l’avoine qui lance la nouvelle série de chez Frog Beer : la « Frog Cereals Series » qui sortira des sentiers battus, comme souvent chez Frog, en abandonnant l’orge au profit d’autres céréales comme l’épeautre, le seigle, le froment et donc l’avoine.

©EricPerez
Comme en 2015, le salon s’est démarqué en allant au-delà de la simple dégustation. Les organisateurs ont fait preuve d’inventivité en proposant de nouvelles activités aux visiteurs. Une dégustation à l’aveugle, animée par l’équipe de la Brewberry, permettait de comparer les arômes et saveurs de certaines bières à celles d’un Cidre, d’une Suze et d’un Whisky. Cet atelier a surtout donné l’opportunité de constater que, plus que jamais, la bière s’inspire d’autres alcools pour se développer et se diversifier. Egalement, une animation « Bière et Chocolat » nous a permis de confronter un chocolatier de renom, Patrick Roger, et la célèbre Guiness, Stout irlandaise aux arômes de chocolat. Présenté par Victoire Finaz, la Chocologue des Carrés Victoire, cet atelier était une formidable occasion de confirmer que ces deux produits s’entendent comme larrons en foire, surtout lorsque Guiness nous fait le plaisir de sortir de son produit standard pour brasser deux « crafts » issues des vieilles recettes oubliées de la marque : la Dublin Porter et la West Indies Porter. Enfin, un Golden Ticket autorisait les visiteurs à accéder à une bière d’exception parmi une sélection de douze bières très rares.

Toujours dans la bonne humeur et malgré le monde, Planète Bière s’impose plus que jamais comme LA référence en matière de salon de bière à Paris.

Guillaume


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire