lundi 8 février 2016

Ouverture du 3ème FrogBurger à Neuilly !


FrogPubs, dont je vous parle de temps en temps depuis maintenant deux ans, est insatiable. Non content d’abreuver les fêtards parisiens depuis 1993 avec ses neuf bars parisiens, Paul Chantler a décidé, il y a deux, ans de les nourrir. Le 21 janvier dernier ouvrait le 3ème FrogBurger sur l’avenue Charles de Gaulle, à Neuilly. Le concept est très simple : concurrencer les nombreux fast-foods dédiés au Burger en développant les « Genuinely Good Burgers » qui font un tabac dans les FrogPubs de la capitale.


D’une capacité de 45 couverts, ce fast-food à la déco moderne et décalée propose, comme ses grands frères de Bastille et Saint Michel, huit burgers originaux et variés basés sur le bun de la Millers Bespoke Bakery à Londres et le bœuf de la boucherie Metzger. Pour 15€, prix moyen des menus dans ce genre d’établissement, vous aurez accès à la formule Burger, frites (ou salade) et boisson. Vous aurez le choix entre un soda, une eau minérale ou bien sur une FrogBeer. C’est la Pearl, une blonde légère, médaillée au concours agricole 2015, qui a été sélectionnée pour accompagner les burgers de la marque. Les personnes intolérantes au gluten ne sont pas oubliés, en effet, chaque burger existe aussi dans sa version « Gluten free »…

Je me suis laissé tenter par le très bon Da Vinci Burger au bœuf, jambon Serrano, mozzarella, pesto mayonnaise et roquette. Pour vivre l’expérience à fond, optez pour les frites de patates douces… Elles sont parfaites et accompagnent à merveille les burgers ! Afin de compléter mon repas j’ai craqué pour le Chocolate Peanut butter Stack, un véritable monstre de dessert au caramel, chocolat et beurre de cacahuète. Il est réservé aux plus gourmands d’entre nous.

Je retiendrai des FrogBurgers la qualité des produits et la variété dans le choix. Au regard de leur prix à l’unité, préférez la formule qui vous permettra de goûter les excellentes frites de patates douces et de boire une bonne bière. C’est hélas sur ce dernier point que j’exprimerai mon seul regret, pourquoi avoir fait le choix de n’inscrire à la carte que la seule Pearl ainsi qu'une "bière du moment" ? J’aurais aimé avoir d’autres choix que celui là, surtout quand on connait la variété proposée habituellement dans les pubs.

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire