mercredi 6 janvier 2016

Au China plongez dans le Shanghai de l’entre-deux guerres.


Vous souvenez-vous de la première scène du film Indiana Jones et le Temple Maudit ? Non ? Lorsqu’Indy arrive dans un bar appartenant à un gangster chinois, Lao Che, pour échanger un diamant contre les cendres de l’Empereur Nurhachi… Toujours pas ? Dommage. Parce que c’est tout à fait à cet ambiance que me fait penser le China, bar/club/restaurant du 12ème arrondissement. Si les fans du célèbre aventurier pourront zapper l’article et directement foncer sur place, les autres méritent un peu plus de précision sur ce superbe écrin situé entre Bastille et la Gare de Lyon.


L’établissement nous plonge donc dans une atmosphère chaude aux teintes rouge tamisées avec un mobilier très confortable, de grandes plantes et des estampes chinoises aux murs. Il est composé de trois étages, chacun ayant sa propre utilité. Tout d’abord, on trouve le bar au rez-de-chaussée, ensuite le restaurant au premier étage et enfin, le club au sous-sol qui accueille des groupes ou des DJ pour des soirées à thème.

Le China propose ainsi un grand nombre de possibilités pour passer une excellente soirée, à commencer par ses nombreux et excellents cocktails. Vous aurez le choix parmi une sélection de près de 30 cocktails avec des classiques, parfois revisités, et des créations originales. J’en ai personnellement goûté quatre, tous m’ont pleinement satisfait : Le Bramble à base de Mûres fraiches, Gin, Citron, Sucre et Liqueur de mûre. Le Capone, véritable machine de guerre avec Bourbon, Calvados, Chartreuse et son zeste d’orange. Le Caribbean Smash composé de Rhum brun, Menthe fraîche, Fruit de la passion et Sucre. Enfin le Old Money Lady fait à partir de Vodka, Chambord, Framboise, Champagne, Citron vert et Sucre.

Tous les cocktails sont vendus à 12€ mais si vous passez commande avant 20h30, vous ne les payerez que 7€ ! A ce prix et avec ce cadre, c’est un pur bonheur. Comme toujours, pour ce type d’établissement, c’est vite plein. Privilégiez donc le milieu de semaine pour vous y rendre si vous ne pouvez pas arriver très tôt les vendredis et samedis.

Guillaume


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire