jeudi 8 octobre 2015

Barberousse, le repaire du pirate où le Rhum est roi !


Grand marin de l’Empire Ottoman, Barberousse a laissé une empreinte indélébile dans la mythologie de la mer. Héros pour les uns, brute sanguinaire pour les autres, il reste l’une des personnalités les plus marquantes du monde de la piraterie. Quoi de mieux que ce symbole pour baptiser un établissement consacré au rhum et au monde des pirates ? Lancé à Grenoble en 1997, le concept Barberousse a conquis le Sud-Est de la France pour finalement jeter son ancre à Paris en 2014. Installé dans la tranquille rue Quincampoix, dans le 4ème arrondissement, Barberousse nous emmène dans les cales d’un navire pour une soirée peu ordinaire qui tourne essentiellement autour du rhum.


Développés selon le système de la franchise, tous les Barberousse de France sont décorés de la même manière. Le bar recrée l’intérieur d’un bateau tout en bois et avec quelques accessoires comme des cordages, des lanternes et des armes. Cette déco tient toutes ses promesses et est sublimée par un éclairage parfait qui confère au lieu un charme incontestable. Seule fausse note selon moi : la programmation musicale. Lors de notre passage dans les établissements parisiens et avignonnais, nous avons regretté une playlist mainstream diffusant des chansons un peu trop commerciales. On aurait préféré des titres plus en rapport avec l’univers pirate voire carrément une ambiance « clapotis de vagues/chants de mouettes » !

Un cadre enthousiasment, des consommations de qualité... Barberousse remporte une nouvelle bataille !

Investir dans un cadre exceptionnel c’est bien, mais qu’en est-il des consommations ? C’est simple il n’y a que du rhum ou presque. L’alcool favori du Captain Jack Sparrow est proposé sous différentes formes : pur, arrangé ou en punch. Ce qui frappe surtout, c’est le très large choix ! Barberousse met à notre disposition une dizaine de punch, une trentaine de vieux rhums et une cinquantaine de rhums arrangés !

Ce bar ‘entertainment’ est plutôt adapté aux soirées à plusieurs. D'ailleurs si c'est plutôt calme en début de soirée, le bar se remplit au fur et à mesure pour finir bondé. Par conséquent, la carte propose principalement des bouteilles de 50cl. Le punch, titrant à 7°, est vendu 17€ tandis que le rhum arrangé, titrant à 25° est vendu 25€. Pour les groupes, ou les pirates les plus assoiffés, des combos de plusieurs bouteilles sont préparés, comme le Jamaïcain et ses trois planteurs à 42€, ou le Trafalgar et ses quatre bouteilles de planteur plus trois bouteilles de rhums arrangés à 99€. Grosse ambiance garantie !

Guillaume

1 commentaire:

  1. Je confirme très bon bar avec une super déco :)

    RépondreSupprimer