lundi 13 avril 2015

Zlatan visite Paris #1


Bien décidé à ne pas se laisser abattre par la suspension de quatre matches qu’il a reçue à la suite de déclarations envers l’arbitrage, Zlatan a décidé de profiter de ses quelques jours « off » pour enfin visiter notre belle capitale.


C’est par l’Arc de Triomphe que le géant suédois a décidé de commencer sa petite ‘promenade parisienne’. Construit sur ordre de Napoléon entre 1806 et 1836, cet arc, de style néoclassique, a pour but de perpétuer le souvenir des multiples victoires de l’armée française. Il est principalement orné de quatre haut-reliefs représentant Le départ des volontaires (1792) de François Rude, Le triomphe (1810) de Jean Pierre Cortot, La résistance (1814) et La paix (1815) d’Antoine Etex. Sur les faces intérieures sont gravés les noms des grandes batailles et des grandes personnalités de la Révolution et de l’Empire.

Zlatan : « Belle idée que cet Arc de Zlatan, on pourrait y graver les noms des stades où Zlatan a marqué des buts ! »


Cette construction monumentale est haute de 50 mètres, large de 45 mètres et profonde de 22 mètres. Elle est située dans le 8ème arrondissement au milieu de la Place Charles de Gaulle, 12 avenues, dont les célèbres Champs Elysées, rayonnent en étoile autour de l’Arc. Deux fois par ans, début mai et début aout, le soleil se couche dans l’axe du monument. Une personne placée sur les Champs Elysées peut donc voir pendant quelques minutes le disque solaire dans le creux de l’arc.

Aujourd’hui devenu un haut lieu touristique de Paris, l’Arc de triomphe est aussi le monument historique qui accueille l’essentiel des célébrations militaires parisiennes. Au pied de l’arc est installée la tombe d’un soldat inconnu et brûle une flamme éternelle en l’honneur des soldats français morts au combat. En 1997, un australien a tenté de se faire cuire un œuf sur la flamme éternelle… La classe.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire