jeudi 5 mars 2015

Brewberry, le concept cave + bar à bière du quartier Mouffetard.


Le marché de la bière artisanal étant très à la mode en ce moment, les professionnels se doivent de rivaliser d’ingéniosité pour tirer leur épingle du jeu. En effet, on trouve des bars, des boutiques, des séances de dégustations privées, et même des kits de brassage à domicile. L’équipe de la Brewberry, une cave à bière installée depuis quelques années rue du pot de fer dans le 5ème arrondissement, a bien compris l’intérêt de se diversifier pour convaincre. Elle a ouvert, dans la même rue, un second établissement axé sur la dégustation et l’accord met/boisson.


La Brewberry est une cave à bière relativement classique qui propose des bières artisanales. Ce qui rend l’endroit intéressant c’est son espace dégustation, en plein milieu de la cave, qui permet de boire sa bière sur place. Les bières sont classées par pays, et les provenances diffèrent selon les arrivages et si vous avez de la chance vous tomberez, notamment, sur de la Westvleteren 8. Une bière rare et donc chère…

Avec la réussite de la cave, l’équipe féminine de la Brewberry, a décidé de s’agrandir. Mais plutôt que d’ouvrir une seconde boutique, le choix a été fait de se diversifier. Elles ont décidé d’ouvrir un véritable bar. Le hasard faisant parfois bien les choses, il se trouve dans la même rue, juste en face de la boutique.

Faites d’une bière deux coups en commençant par la boutique puis en finissant au bar !


Les cavistes se savaient attendues, Elles ont donc proposé un concept différent. Ce ne sont pas moins de 24 bières artisanales venues du monde entier qui sont servies à la pression. Je ne suis pas un expert en matière de bière artisanale, mais j’ai tout de même l’impression de commencer à en connaître quelques-unes… D’où ma surprise lorsque parmi ces 24 noms, je me suis rendu compte que je n’en connaissais qu’une seule !

Sundancer, Underall Galaxy, Cuvée Delphine, Bible Belt… On trouve des produits rares et très variés au Brewberry bar. Dès lors le choix de sa boisson est assez difficile, heureusement que l’une des gérantes est présente pour nous conseiller. Mon choix s’arrête sur la Panzer Grenadier, une Belgian Strong Ale d’origine danoise qui titre à 9.1° et dont la particularité est d’être conservée en fût de Château d’Yquem. Pour être honnête on ne sent pas trop l’impact du célèbre moelleux en bouche, en revanche au nez c’est très surprenant. Mon acolyte du soir a choisi, lui, la B.O.R.I.S, une Imperial  Stout à 9.4° en provenance des USA et vieilli dans des fûts de bourbon. Le goût est beaucoup plus puissant et les notes de torréfaction sont particulièrement présentes.

L’équipe de la Brewberry a décidé de faire de son établissement un endroit de dégustation de bière. Les formats à disposition sont 12.5cl ou 25cl. On retrouve ici le concept du bar à vin bien connu des parisiens. Sur la carte vous trouverez également des propositions de plats en accord avec les bières. La comparaison avec le bar à vin continue en matière de prix pratiqués. Avec des verres de 12.5cl allant de 2.10€ à 7.60€ et des verres de 25cl allant de 4.20€ à 15.10€, le Brewberry bar se positionne dans une gamme tout de même assez haute pour de la bière, mais que l’on retrouve sur le marché des caves à vins. La barmaid nous explique que le fait de n’utiliser qu’un fût de bière à chaque fois, avant d’en changer pour une autre, fait naturellement grimper les prix comparé à la grande distribution.

L'idée est excellente mais ce bar peut-il espérer se développer et fidéliser une clientèle d'amateur dans un quartier fréquenté essentiellement par des touristes de passage ou des étudiants à la capacité financière limitée ? Rien n’est moins sûr, l’avenir nous le dira.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire