lundi 13 octobre 2014

Les gourmandises de la Rue des Martyrs: Pâtisserie Delmontel, créative et colorée.


Travaillant jusque récemment dans le quartier de Notre Dame de Lorette, j’ai passé un peu de temps à arpenter la célèbre Rue des Martyrs. Ce lieu de vie symbolique du haut du 9ème arrondissement est un carrefour de saveurs et de petites boutiques gourmandes. Je vous propose donc de découvrir certaines d’entre elles à travers cette série d’articles qui vous mettra, j’en suis sûr, l’eau à la bouche.

Arnaud Delmontel a fondé sa Boulangerie-Pâtisserie il y a un peu plus de dix ans. Son objectif était de proposer à ses clients des produits de qualité tout en apportant une touche d’originalité.  Si sa baguette est restée classique, elle a su séduire puisqu’elle a été élue meilleure baguette de Paris en 2007. En revanche, côté pâtisserie, Delmontel a laissé libre court à son imagination. On remarque en effet, dans sa vitrine, une déclinaison de couleurs et de formes inédites. Parmi les petits gâteaux proposés on retrouve quelques classiques comme le Paris-brest, la Religieuse, la Tarte au citron, le Royal… Le pâtissier présente également des entremets portant des noms plus originaux comme le Galaxy, le Fiesta ou encore le Rio.


Après plusieurs semaines de lèche vitrine intensif, je me décide enfin à franchir le seuil de la porte. Le prix plutôt élevé de 4.90 euros m’avait un peu refroidi mais le curieux et gourmand que je suis a fini par craquer. Quelques explications sur le contenu des pâtisseries s’imposent. Le Galaxy, derrière son décor violet et blanc de voie lactée, est une Bavaroise chocolat blanc, crémeux cassis et violette, cassis entier, biscuit amande. Le Fiesta est un Crémeux passion, mousse allégée au chocolat au lait, biscuit moelleux noix de pécan. Enfin le Rio est une Mousse de lait de coco, dès d'ananas, dacquoise coco.

J’ai personnellement goûté le Galaxy, le Fiesta et le Royal. La première chose qui saute aux yeux est l’aspect visuel des entremets. C’est magnifiquement lisse et coloré. Ensuite, on goute et on est transporté par les saveurs exotiques obtenues. C’est fin, c’est bon, cela se révèle même finalement assez copieux. Au final on en redemande ! Et comme chaque saison le pâtissier propose de nouvelles créations, on a toujours des nouveautés à goûter.

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire