mercredi 29 janvier 2014

Russenko 2014, la culture russe aux portes de Paris

En France, il est très fréquent d’organiser des festivals sur des thèmes très variés. Ceux qui viennent en premier à l’esprit sont les festivals autour de la musique ou encore du cinéma et parfois on trouve des festivals qui font la part belle au théâtre, à la littérature, à la photographie ou même à la gastronomie… En revanche il est bien plus rare de trouver un festival qui rassemble plusieurs domaines culturels en un même événement. Le Festival Russenko réussit le pari de réunir des animations dans pleins de domaines autour de la culture russe. Organisé depuis cinq ans par la ville du Kremlin-Bicêtre, ça ne s’invente pas, Russenko nous plonge avec inventivité, chaque dernier weekend de janvier, dans le vaste univers culturel russe.


Impliquant des artistes russes mais également venant d’anciennes provinces de l’Union Soviétique, ce festival nourrit l’ambition de proposer des animations autour de thèmes très variés tels que le cinéma, la musique, la littérature, les arts visuels, la gastronomie, ou encore les jeux vidéo. A cela s’ajoutent un tournoi d’échecs et des tables rondes autour de thème comme « Humour et politique en Russie » ou « Avoir 20 ans en Russie » au cours desquelles le public peut être amené à intervenir et donner son avis.
Disséminées dans plusieurs endroits du centre-ville, les activités restent très accessibles du fait de la proximité des lieux les uns par rapport aux autres. L’Hôtel de Ville, la médiathèque, l’espace culturel et même un collège et un centre commercial sont mis à la disposition du festival et le chemin vers ces différents sites est indiqué par des panneaux à l’effigie du festival. Cela s’avère très utile quand comme mois vous ne connaissez absolument pas la ville.

Photos, marionnettes, littérature et gastronomie c'était notre programme au Russenko 2014.


Arrivé samedi en début d’après-midi, nous sommes d’abord passés par l’Hôtel de Ville pour retirer nos pass’ et observer une expo photo originale sur le parvis de la mairie. Ensuite direction la médiathèque pour le spectacle de marionnettes Voronej qui propose Kachtanka de Tchekhov. Magnifique ! Puis, au deuxième étage de la médiathèque nous avons pu écouter Hamid Ismaïlov, écrivain ouzbek expulsé d’Ouzbékistan en 1994 pour « inacceptables tendances démocratiques », nous raconter l’histoire de Contes du Chemin de fer, son premier livre traduit en français. Enfin, l’heure du goûter approchant, nous primes la direction de l’espace culturel André-Maigné pour assister aux Master class de gastronomie. Trois chefs se sont succédés pour nous présenter chacun un plat russe. Un Croustillant de saumon et étuvé de St-Jacques, pour lequel nous sommes arrivés à la toute fin, une Galette de pomme de terre et sauce « à la russe » et un Napoléon, le millefeuille russe. Des plats relativement simple et surtout excellents que nous avons envie de refaire à la maison. De quoi rentrer chez nous avec des rêves d’évasion plein la tête et l’estomac copieusement rempli.

Avec un peu de recul on peut dire que Russenko est très bien organisé. On sent que les personnes qui s’occupent du festival sont parfaitement rodées. Les indications pour s’orienter d’un lieu à l’autre sont très bien placées. Les traducteurs sont vraiment très performants, à aucun moment on souffre de ne pas maitriser le russe. Enfin, les intervenants sont heureux d’être présents et ça se voit. Une excellente ambiance plane sur les animations. Et le public est au rendez-vous ! C’était une question que je me posais avant de venir. Qui peut s’intéresser à ce genre d’événement ? Et bien pas mal de monde apparemment puisque les salles, parfois assez grandes sont copieusement garnies voir pleines. Le seul petit défaut réside, selon moi, dans le chevauchement de certaines activités. Pour pouvoir assister aux Master class gastronomique j’ai dû me résoudre à rater la table ronde Humour et politique qui m’attirait pourtant beaucoup. Dommage.
Pour le reste c’est vraiment une belle après-midi que nous avons passés au Kremlin-Bicêtre. N’hésitez pas à vous tenir au courant des dates de la 6ème édition de Russenko qui se tiendra fin janvier 2015.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire