samedi 24 novembre 2012

Le stationnement à Paris : quelques remarques sur les zones de livraison partagées.


Profiter des restaurants et cafés proposés par ce blog suppose bien évidemment se déplacer dans Paris. Si vous utilisez votre voiture, il convient de respecter quelques consignes élémentaires pour ne pas commettre une infraction qui pourrait gâcher la sortie. 
Paris est précurseur des zones de livraison partagées, qui constituent des places de stationnement supplémentaires la nuit.

Sur les 9.000 espaces de livraison que compte la capitale, 7.000 sont en effets dits partagés : ils peuvent être utilisés de 20 heures à 7 heures par tous les véhicules, ainsi que les dimanches et jours fériés. Ces espaces conservent la signalisation à simple bande jaune pointillées.


Les 2.000 autres sont quant à elles dites sanctuarisées – ce n'est pas très laïc, mais c'est le terme qui a été choisi. Ces zones sont réservées à la livraison, et sont censées correspondre aux besoins d'établissements approvisionnés la nuit ou le matin. Elles présentent un nouveau marquage au sol, à savoir une double ligne jaune continue.

Zone de stationnement partagé
Le non-respect de ces règles de stationnement est considéré comme un stationnement gênant (art. R. 417-10, III, 4°, du code de la route). Il constitue donc une contravention de deuxième classe, passible d'une amende forfaitaire de 35€.

Bref, il vaut mieux respecter ces quelques règles, pour éviter que l'addition de la soirée ne soit trop salée.
Si vous souhaitez contester une éventuelle amende, la meilleure solution est de vous adresser à un avocat. Celui-ci pourra étudier avec vous la contravention subie, et préparer une stratégie de défense.

Zone "sanctuarisée" 
Notons enfin que Paris présente la particularité de ne disposer que de très peu d'horodateurs acceptant la carte bleue. Sur les 8.000 bornes, seules 1.200 sont en effet équipées d'un lecteur de carte – l'extension est prévue d'ici 2014. Il faut donc que l'automobiliste dispose d'une carte Monéo, ou qu'il se procure une carte de stationnement dans un bureau de tabac. Ce qui peut être compliqué lorsqu'on sort le soir. 
En somme, pour stationner à Paris, il faut faire preuve de prudence et d'organisation.

Pierre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire