jeudi 29 juin 2017

La Démesure sur Seine : le spot multifonction de l’été

La Démesure sur Seine, c’est LE lieu dont vous avez rêvé pour vos soirées d’été. Ouvert en mai 2017, ce lieu multifonction offre un très grand nombre de possibilité à sa clientèle. L’établissement s’est installé à cheval entre une péniche et la berge dans le 12ème arrondissement tout près de la Gare de Lyon, en face de l’Hôtel Off Paris Seine, et juste sous le club Concrete.  Prendre un verre, manger, écouter de la musique, ou même danser, vous y passerez assurément une bonne soirée.


Quoi de mieux par cette chaleur étouffante de la mi-juin que d’aller prendre un verre et dîner sur les berges de la seine à la tombée de la nuit ? La Démesure sur Seine, petite sœur de la Démesure, bar-club-restaurant ouvert l’année dernière dans le 9ème, reprend les codes de son ainée dans une version estivale. Thibault, chef de rang, nous fait visiter rapidement les lieux avec ses « quatre identités » affichées. « La démesure sur Seine c’est à la fois un bar, un restaurant, un club, et une péniche, le tout organisé en quatre parties distinctes. »

Le bar se compose, lui-même, de trois parties, une partie classique où l’on peut prendre un verre et manger une planche, une partie lounge réservée aux bouteilles et une partie plage privée sur transat… Comme dans le 9ème, le cocktail y est vendu par taille, en 25cl, 50cl ou 1L, la Démesure quoi !

Le restaurant est niché sous d’énormes arbres qui nous protègent des morsures du soleil. La spécialité c’est la grillade. Toutes les viandes passent sur le grill pour le bonheur des carnivores dont je fais partie. Pour être honnête je salive encore à la pensée de mon Araignée de bœuf de 200g accompagnée de frites maison (vendue 20 €).

Lorsque nous sommes arrivés il n’y avait pas énormément de monde mais les espaces se sont rapidement remplis. De l’aveu de David Lopes, l’un des associés, la fréquentation de l’établissement est largement au-dessus de leurs attentes. Et avec la météo de ce début d’été, ça n’est pas près de changer.


Guillaume



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire