jeudi 4 mai 2017

Patrice Miller : une leçon de tolérance au Théâtre Darius Milhaud


En mars dernier nous avons eu la joie d’assister à La leçon de Monsieur Miller, un seul en scène se jouant jusqu'au 24 mai au TDM. Petit-d'homme au pelage roux, premier de la classe insupportable : c'est ainsi qu'il se décrit dès le départ au public. En plongeant dans cette période délicate de l'enfance, Patrice se souvient d'où il vient - de loin, semble-t-il, au vu de son aisance sur scène ! - pour savoir où il va. Tout au long de son spectacle le désormais Professeur Miller, nous offre une véritable leçon de tolérance.


Dans la salle très intime du Petit Milhaud, où nous nous sommes d'ailleurs rencontrés entre deux changements de décor, Patrice déroule son parcours. L'ingratitude de l'adolescence où il faisait partie du « gang des CASIO » - car il savait écrire « BESER » sur sa calculette, gangsta ! - laisse la place à ses premières années de prof d'anglais angoissé, ponctuées d'épisodes doux-amers où Patrice cherche l'amour. Au féminin, puis au masculin.

En les assumant, il déconstruit les clichés liés aux professeurs, au milieu gay, aux roux, avec fraîcheur et élégance... enfin pas toujours, juste ce qu'il faut. Des pastilles d'humour noir se glissent  entre une petite leçon d'anglais très pop, un conte pour enfant gay-friendly, et une galerie de portraits où l'on sent l'amour et le talent de Patrice pour l'incarnation de personnages.

Varié, très rythmé et inspiré, ce seul en scène est plein de trésors. Le charisme solaire de Patrice, la créativité de certaines scènes, et son beau rapport à la salle en font un spectacle original et très agréable à suivre. Il est parti pour tourner un petit moment ! D'autant plus que cet hymne à l'acceptation, en commençant par l'acceptation de soi, est jouissif et apaisant. Patrice sera ravi de prendre un verre avec vous après le spectacle, afin de prolonger le plaisir de la rencontre. La leçon est donnée tous les mercredis à 19h15 ou 21h15


Margot



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire