samedi 1 avril 2017

Planète Bière 2017 : l’âge de la maturité pour le meilleur salon parisien de la bière

© Eric Perez
La troisième édition du salon Planète Bière s’est tenue le weekend dernière au Tapis Rouge dans le 10ème arrondissement de Paris. Pour cette édition 2017, un peu moins de 100 brasseries se sont rassemblées pour proposer environ 500 bières à la dégustation. Cette année encore, le succès populaire a été au rendez-vous puisque 3 600 personnes, particuliers ou professionnels, se sont déplacés désireux de découvrir de nouveaux produits ou simplement de partager leur passion autour de la fameuse boisson houblonnée. Retour sur cette belle édition où les organisateurs d’Amuse-Bouche ont montré qu’ils avaient toujours l’envie de faire progresser le meilleur salon parisien de la bière.


© Eric Perez
Au rayon des belles découvertes je citerai en premier la brasserie autrichienne Eggenberg. Pour sa première année sur le salon, cette brasserie, qui a été créée au Xème siècle et qui vend de la bière depuis 1681, présentait notamment deux de ses figures de proue : la Urbock 23°, une blonde titrant à 9.6° et surtout la Samichlaus, une bière ambrée titrant à 14° ! Cette dernière est brassée selon la Reinheitsgebot, la loi autrichienne de pureté de la bière selon laquelle celle-ci ne doit contenir que de l’eau, de l’orge et du houblon. Un régal !

Parmi les autres bières qui m’ont marquées, il y a le Barley wine de Page 24, la brasserie du nord de la France. Ce vin d’orge titrant à 10.9° offre un compromis parfait entre rondeur et caractère houblonné. La Black OPS des new-yorkais de chez Brooklyn, habitués du salon, est une Imperial stout titrant à 11° et développant des arômes incroyable de chocolat et de caramel tout en offrant une légère pointe d’amertume.
© Eric Perez

En ce qui concerne les ateliers, un photocall permettait d’immortaliser l’événement entre amis, Brewberry défiait les visiteurs de trouver à l’aveugle le type de bière qu’on leur servait, et les italiens de Peroni vous proposaient de découvrir les joies de l’Aperitivo avec son accord bière et gastronomie transalpine.

Renouveler un salon qui fonctionne n’est pas une chose aisée. Le paysage brassicole français est désormais bien installé et il faut sans cesse offrir de la nouveauté aux amateurs qui réclament constamment de la surprise. Avec ses ateliers variés, ses conférences dynamiques, et son panel de brasserie qui évolue chaque année, Planète Bière réussit une nouvelle fois ce délicat pari, pour notre plus grand bonheur.


Guillaume


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire