dimanche 13 novembre 2016

La renaissance du Forvm Classic Bar, établissement parisien historique.


A côté de la multiplication des nouveaux bars branchés et innovants, on trouve des établissements historiques qui tentent bon gré, mal gré de subsister dans le paysage des bars à cocktails parisiens. Au-delà de la concurrence, ces lieux de vies implantés depuis quasiment un siècle, subissent des désagréments qui ont surtout attrait aux multiples bouleversements structurels de notre capitale. Le Forum, ancien salon de thé crée en 1918 boulevard Malesherbes, a su mourir pour mieux renaître en plein cœur du 1er arrondissement.


L’histoire du Forvm, dont l’orthographe a changé en même temps que l’adresse,  est belle car elle se termine bien. Congédiée de son fief historique par le propriétaire de son immeuble, la gérante n’a pas baissé les bras et a décidé d’ouvrir ailleurs afin de conquérir une nouvelle clientèle tout en espérant conserver ses habitués. Lise, femme de bar arrivée avec l’équipe du nouvel établissement, nous précise que « De nombreux habitués ont suivi leur établissement fétiche, en revanche, ils sont un peu gênés par le nouveau cadre légèrement plus moderne. » La remarque nous fait sourire. En effet, la décoration n’est pas vraiment moderne, bien au contraire. Certes c’est neuf, mais le style est résolument rétro. On y trouve toutes les caractéristiques du fumoir chic avec fauteuils et banquettes confortables, bois foncé et même un vieux jukebox. Lise nous avouera qu’en fait rien n’a changé à l’exception de la moquette qui a été remplacée par un lino plus adapté à l’activité…

Spécialiste de spiritueux, et plus particulièrement de Whisky, le Forvm propose une carte entièrement dédiée à ces alcools forts. Une autre carte est réservée aux boissons mélangées, elle contient un peu plus de 20 cocktails parmi lesquels on trouve des créations mais aussi des classiques revisités. Confortablement installé j’ai opté pour In The Mood élaboré à partir de Champagne, de Purée de poire, de Liqueur de pèche des bois, de Sucre vanillé et de Blanc d’œuf vendu 16€. Fraiche et très douce, la dégustation est agréable, même s’il manque peut-être une pointe de caractère.

Au-delà de nos consommations et du cadre, le Forvm se démarque également par un service irréprochable et d’une grande gentillesse. Nous sommes resservis à plusieurs reprises en petits gâteaux salés et nous avons l’occasion de bavarder longuement avec Lise, une ancienne du Prescription Cocktail Club, à propos de nos boissons, du Forvm, et plus largement du petit monde parisien des cocktails. Un très bon moment. Tiens, voici César, le maître des lieux. Présence silencieuse et paisible observant tout ce qu’il se passe dans son établissement…

Guillaume



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire