jeudi 15 septembre 2016

France Quintessence 2016, le spiritueux Made in France est toujours plus tendance.

Fort de la réussite de sa première édition, le Salon France Quintessence remettait le couvert le weekend dernier au Pavillon Ledoyen dans le 8ème arrondissement. Une fois encore, les organisateurs ont parfaitement réussi leur coup tant le résultat fut satisfaisant. Il faut dire qu’avec 101 marques, 90 exposants, 2 bars à cocktails, 8 conférences et 2 stands d’animation food-pairing, l’offre avait de quoi séduire les amateurs de spiritueux français qu’ils soient professionnels ou simplement particuliers. Retour sur le seul salon de spiritueux 100% made in France.


L’amateur tout comme le professionnel est à la recherche de produits hexagonaux de qualité, donnant du sens à son achat, nonobstant l’utilisation qu’il fera du spiritueux par la suite. Et c’est exactement ce que les 1800 visiteurs ont pu trouver sur le salon France Quintessence, même s’il n’est pas question de vente directe lors de ces deux jours de pure dégustation. Comme à son habitude, Amuse-bouche, qui s’occupe de l’organisation, a mis en avant le produit et son histoire afin de permettre au visiteur de se sentir complètement immergé dans l’univers de ces spiritueux.

Au rayon des belles découvertes on citera notamment la maison de Champagne Jules Chopin qui proposait ses excellents Ratafia de Champagne, la maison La Mauny et son incroyable Rhum blanc « Terre rouge » destiné au ti punch, ainsi que « l’Expérience Garden Party » et ses liqueurs et spray aromatiques à base d’herbe ou d’épice. On peut également évoquer 30&40, un apéritif très original à base de Pommeau, de Calvados et d’une petite dose de Rhum !


Des animations nous ont permis de découvrir l’accord Cognac / AOP Ossau Iraty et l’accord Absinthe / Charcuterie. Si les produits pris séparément sont excellents, je reste sceptique quant à ces associations qui ne sont pas toujours, selon moi, judicieuses.

Les deux bars à cocktails ont eux aussi mis une belle ambiance. Etaient présents l’équipe du bar bordelais CanCan mais surtout notre camarade Stephen Martin qui nous a une nouvelle fois montré que « Bien boire ça ne veut pas obligatoirement dire boire fort, l’essentiel c’est le goût ». Il présentait notamment la Raphaëlle, un « coquetel » rafraîchissant préparé à partir d’un ancien apéritif français à base de vin muté et de plantes aromatiques (le St Raphaël), d’une tombée de Gin ou d’un Whisky tourbée (respectivement avec un St Raphaël blanc ou rouge) puis d’un bitter.

Notre visite se termine par l’utilisation de notre Golden Ticket, qui nous donne accès à une dégustation d’un spiritueux d’exception. Notre choix c’est porté sur la Cuvée Paradis de chez Hennesy. Cette cuvée de Cognac Hennessy est un assemblage de vieilles eaux-de-vie du 19ème et du 20ème siècle, elle rend hommage à la cour impériale de Russie et à l'impératrice Maria Feodorovna qui appréciait tout particulièrement ce spiritueux. Un pur moment de bonheur.

Visiblement satisfaits, eux aussi, de la façon dont le salon s’est déroulé, les organisateurs d’Amuse-Bouche, nous donnent d’ores et déjà rendez-vous pour la 3ème édition de France Quintessence qui se tiendra les 10 et 11 septembre 2017.


Guillaume





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire