dimanche 24 avril 2016

Apicius, cocktails raffinés pour un bar de restaurant étoilé.

La Paris Cocktail Week, et ses prix avantageux, permet de faire la connaissance d’adresses de très haut niveau. C’est une belle occasion de partir à la découverte d’établissements dans lesquels il ne nous viendrait pas à l’esprit d’entrer en temps normal. A côté des luxueux bars d’hôtels, nous sommes surpris de trouver des bars de grands restaurants. Généralement moins chères de 4/5€, leurs créations bénéficient d’un raffinement proche de celles des palaces. Attirés par la promesse d’un cocktail élaboré à partir de la légendaire Tequila Patron, nous avons décidé de nous rendre au bar de l’Apicius, restaurant étoilé du 8ème arrondissement.


Situé dans la rue d’Artois, tout près des Champs Elysées, l’Apicius est installé dans un sublime hôtel particulier, imaginé par l’architecte du Palais de l’Elysée. Si l’étage est occupé par les bureaux parisiens de Luc Besson, le rez-de-chaussée abrite le restaurant de Jean Pierre Vigato, récompensé par une étoile au guide Michelin et donc le bar attenant. Lustres de théâtre, objets d'art chinés, niches ornées de grands bouquets, bar à colonnes antiques et plafond paré d'angelots, la déco hésite en permanence entre un style ancien, rococo, contemporain et même un peu tendance.

Le cocktail de la semaine : C’est vous le Patron, est concocté à partir de la Tequila du même nom, de Bitter italien, de Jus de citron vert, de Jus d’orange, de Triple sec, et de Sirop de sucre de canne à la vanille de Tahiti. C’est beau, c’est frais, mais c’est surtout assez costaud. Heureusement, la cuisine prévoit, pour les clients du bar, des petits amuse-bouche salés afin de compenser la puissance de la Tequila. De nouvelles excellentes réjouissances, sucrées cette fois, accompagnent notre second cocktail à base notamment de la même Tequila, d’Apérol et de Miel d’Acacias.

Ces belles attentions culinaires, restaurant étoilé oblige, sont accompagnées d’un service de grande qualité. En effet, que cela soit à l’accueil, au vestiaire, pour nous conduire à notre table, ou enfin au moment de choisir notre boisson, nous sommes en permanence mis dans les meilleures dispositions pour passer une superbe soirée. Nous avons eu l’occasion de bavarder avec Célestin Fabien, le barman, et donc échanger sur son métier ainsi que sur les autres établissements parisiens dignes d’intérêt.

Vous vous en doutez, le prix des consommations est lui aussi à la hauteur des grandes prestations proposées. Dans ces situations, la Paris Cocktails Week est très intéressante puisqu’elle permet, dans ce genre d’établissement, de ne payer « que » 16€ un cocktail vendu en temps normal 22€. Certes, ce prix d’appel reste élevé, mais à ce niveau de prestations, nous aurions tort de nous en priver.

Guillaume


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire