jeudi 3 mars 2016

Edito du 3 mars 2016 : ma journée au Salon de l’agriculture.

Le 53ème Salon international de l’agriculture bat actuellement son plein du côté de la porte de Versailles et jusqu’au 6 mars 2016. Avec près de 700 000 visiteurs en 2015, la « plus grande ferme de France » est le salon préféré des français et même des touristes qui viennent pour découvrir le charme de la France agricole, 1er pays européen dans cette catégorie. Le salon permet de rassembler sur place, à la vue des visiteurs, quelques 4 000 animaux de sept espèces différentes. On trouve aussi des produits régionaux comme la charcuterie, le fromage (merci à l’AOP Ossau Iraty pour son invitation) et les alcools avec plus de 16 000 vins différents.


Le Salon de l’Agriculture donne également l’occasion d’en savoir un peu plus sur les différentes filières agricoles. Il y a le parcours de la viande et du lait, mais aussi les fruits ainsi que le travail de la terre avec d’énormes tracteurs et autres moissonneuses-batteuses. On a d’ailleurs l’occasion de se prendre pour un agriculteur en visitant certaines machines. Les moins patients pourront se rabattre sur la version multimédia avec l’excellent Farming Simulator jouable sur une dizaine de bornes installées un peu partout.

Enfin, le salon permet de rencontrer et de bavarder avec les agriculteurs. Lorsque les hommes politiques et leurs suites de conseillers et journalistes ne trustent pas les stands, vous pourrez écouter les incroyables histoires de ces hommes et ces femmes d’exception. Ils se font un plaisir de vous raconter la façon dont ils travaillent. On se régale en buvant leur parole et en goûtant leurs produits. Le déjeuner se passe dans un restaurant antillais avec un excellent Colombo de poulet. C’est cher, c’est kitsch mais on profite de l’atmosphère festive.
  

Bien que la nocturne du vendredi ait étéc cette année encore, annulée, officiellement pour des raisons de sécurité, l’ambiance reste excellente et les allées ne désemplissent pas. Je conseillerais à ceux qui souhaitent s’y rendre ces trois prochains jours de faire la visite en contresens de la masse. Commencer par les halls des chevaux et des chiens (5 et 6) pour terminer par le hall 1 qui accueille les vaches, les moutons et les cochons est bien plus habile car permet de ne jamais être avec le gros des autres visiteurs.

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire