vendredi 18 mars 2016

Dossier Paradis à la Folie Théâtre, l'enfer délicat de la bureaucratie


Le burn-out est sur toutes les lèvres, notamment sur celles des artistes, qui posent un regard décalé et souvent efficace sur le monde. Le monde du travail, dans le cas présent. Et qui de mieux que Catherine Richon, aux multiples destins de guitariste dans un groupe de rock, ancienne secrétaire dans un cabinet d'avocat et, depuis quatre ans, dramaturge pour en parler ? Elle s'est attelée à la création de cette brève de bureau au cours de ses quinze années de bons et loyaux services, qui fut saluée par plusieurs comités de lecture. Dossier Paradis met en scène un patron et son assistante dans leur quotidien ubuesque.


Papiers volants, téléphone hurleurs, et ordinateurs qui plantent dessinent le décor de la tragédie intérieure vécue par les personnages. Ces archétypes attachants, loin des clichés, emploient un langage poétique et lancinant pour donner une forme au cauchemar qu'ils vivent. Un certain comique, né de l'absurde, se dégage de leurs échanges. Le rapport patron-assistante, qui pourrait suggérer une domination dégradante, est au contraire assez tendre. Excellemment interprété par Delphine Kuehn et Dan Kostenbaum, ce duo de deux âmes fatiguées qui s'entraident est très juste.   

"- J'ai trop de travail. - Vous êtes parfaite."

La répétition de tâches, problèmes, rendez-vous, donne à la pièce un aspect de spirale, ou chaque jour, tout devient plus difficile, jusqu'à l'explosion. Hypnotique, la plongée en enfer atteint des profondeurs impressionnantes, jusqu'à une forme d'extase. Une leçon d'acceptation et de détachement ? Je l'ai personnellement interprété comme cela, et y ai trouvé un certain réconfort.

Après quelques dates à l'automne 2015 au Théâtre de Ménilmontant, Dossier Paradis se produit depuis le mois de février à la Folie Théâtre, dans le 11e, pour une trentaine de représentations. Le public est toujours plus nombreux, grâce à un bouche-à-oreille enthousiaste. En effet, la pièce a pris un véritable envol et a trouvé son rythme. Les vendredi et samedi à 20h et le dimanche à 18h30, et jusqu'au 17 avril, vous pourrez venir assister, moyennant 22€, à ce joli spectacle, qui peut donner non pas de réponses, mais un écho à des émotions d'aujourd'hui.

Restez connectés sur notre page Facebook, nous organiserons très prochainement un Jeu-concours vous permettant de gagner deux places pour aller assister à cette belle pièce.

Margot

2 commentaires:

  1. Réservation 01 43 55 14 80
    ou https://alafolietheatre.placeminute.com/comedie_dramatique/dossier_paradis,1,11939.html

    RépondreSupprimer