jeudi 4 février 2016

Edito du 4 février 2016

Michael Fischer was wrong - Lulu White
La Paris Cocktail Week s’est achevée samedi dernier avec une belle promesse : celle d’une version estivale programmée pour juin prochain. En attendant cet événement qui fera sans doute la part belle aux terrasses parisiennes, revenons rapidement sur cette deuxième édition au cours de laquelle nous avons découvert sept établissements parisiens. Ou comment s’organiser pour passer une excellente semaine !

Je n’ai pas pu assister aux divers Masterclass organisés à la Grande Epicerie de Paris et dans quelques-uns des établissements partenaires, malgré cela j’ai passé d’excellents moments dans des endroits très différents. J’avais décidé de fréquenter les bars par quartiers pour éviter de trop grands déplacements. Pigalle (Maison Souquet), Sentier (Mabel/Lockwood), Odéon (Prescription Cocktail Club/Balcon de l’Alcazar) et Champs Elysées (Blaine bar/Bar de l’Apicius) ont été les agréables théâtres de nos tribulations…

Nous évoquerons ces établissements dans différents articles dans les semaines à venir, mais je peux d’ores et déjà vous dire que la Maison Souquet décroche la palme du plus beau cadre, que le Blaine décroche celle de l’originalité et le bar de l’Apicius celle du meilleur cocktail de l'événément. Je me dois enfin de mentionner que le Lulu White propose également, en dehors de la PCW, l’un des meilleurs cocktails que j’ai eu l’occasion de boire : le Michael Fischer Was Wrong. Un long drink granité au Rhum, au Fruit de la passion et agrémenté d’une « liqueur mystique » faite maison. Un vrai bonheur.

J’essaie également de faire évoluer la structure du blog, vous pouvez constater qu’une sélection des cinq articles les plus lus s’est glissée dans la colonne de gauche. Je travaille également beaucoup sur un changement de thème, il se pourrait que certains désagréments se produisent dans les semaines à venir.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire