mercredi 20 janvier 2016

Prenez le soleil le temps d’un déjeuner Terrasse Mirabeau.


Il fait très chaud en ce début d’été 2015, et les terrasses, généralement tant prisées des parisiens, peinent à se remplir. Ce n’est pas le cas de la Terrasse Mirabeau place de Barcelone, dans le 16ème arrondissement. Bénéficiant de l’ombre déployée d’un arbre majestueux idéalement planté, le bistrot chic de Pierre Négrevergne offre des conditions parfaites pour un déjeuner d’été.


Disciple d’Auguste Escoffier et ayant travaillé auprès de grands chefs étoilés, Pierre Négrevergne fonde en 2012 la Terrasse Mirabeau. Ce bistrot, situé place de Barcelone dans le très chic 16ème arrondissement, est décoré de lignes sobre et épurées dans une ambiance blanche, beige et rouge. L’établissement dispose, comme son nom l’indique, d’une superbe terrasse, l’une des plus agréables de Paris, paraît-il… C’est effectivement le cas dans les périodes de fortes chaleurs. On s’y sent bien malgré les 35° du moment et on n’est pas dérangé par les nuisances de la circulation.

 Nous arrivons vers 13h, il n’y a plus une table de libre en terrasse, à l’exception de celle que nous avions réservée. Avant de lancer les hostilités je décide de me rafraîchir avec un verre d’un excellent Gaillac 2008. Moelleux à souhait, ça me met d’excellente humeur pour le repas. Je commence par une Salade de foie de volaille assez quelconque. Si les deux petits foies sont corrects, la salade n’apporte rien. Vient ensuite le Parmentier de volaille. Littéralement brûlant il m’a fallu attendre de longues minutes avant de pouvoir y goûter. Pour le dessert, je choisis l’une des stars de la maison : Le Paris-Brest cuit à la minute, sauce au caramel à la Cazette. Là encore je vais devoir attendre un peu, mais c’est pour la bonne cause. Et quelle cause ! Ce dessert est un bonheur. Présenté sous la forme d’un éclair, il est constitué d’une crème praliné aérienne et délicieuse, et d’un coulis de caramel Cazette exceptionnel. C’est gourmand sans être trop sucré, bref c’est parfait.

Pour un repas entre 35 et 42€, je suis au final un peu déçu. Si le dessert est vraiment bon, les plats salés ne m’ont clairement pas emballé. Il s’agit probablement d’un mauvais choix de ma part car la carte reste très attrayante. A noter également, le personnel pas spécialement aimable, car visiblement débordé, en début de repas. Certes la terrasse était pleine mais la salle étant vide ça n’excédait pas une quinzaine de table. Pas de quoi faire exploser un service bien organisé… Nous avons d’ailleurs vu la différence en fin de repas où les serveuses se montrées bien plus agréables.
Allez-y surtout pour la terrasse et pour les excellents desserts.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire