mardi 8 septembre 2015

A la Tireuse, on n’est jamais mieux servi que par soi-même.


Quoi de plus désagréable que de devoir attendre, parfois un certain temps,  qu’un barman soit disponible pour prendre notre commande et nous servir notre bière ? Qui n’a pas rêvé de passer derrière le zinc, de se prendre un verre et de se tirer sa propre bière directement à la pompe ?
La Tireuse, ouverte en 2014 sur la Montagne Sainte Geneviève dans le 5ème arrondissement, répond admirablement à ces deux questions.


Avec son concept de pompes à bières installées aux quatre coins du bar, la Tireuse vous propose de vous servir vous-même vos bières à la pression. Le système est assez simple : en arrivant vous déposez du crédit sur une carte disposant d’un QR Code et qui vous permettra de retirer votre bière à la tireuse de votre choix. Bien sûr d’autres bières sont vendues en bouteille au bar tout comme du vin et des cocktails.

Se servir sa bière soi même... un must. Mais attention à la mousse !

Vous pourrez donc choisir parmi les six bières disponibles à la pression. Celles-ci font l’objet de partenariats entre l’établissement et les brasseries. A ce titre on trouve des bières dont les brasseurs tentent d’intégrer le marché français comme les écossais d’Innis & Gunn et les belges de St Stefanus, ou déjà bien installées comme Kwak, Triple Kameliet, Cuvée des  Trolls, Kasteel et Grolsch.

Le prix des bières à la pression se situe entre 10 et 15€ le Litre en fonction de la bière et de l’heure à laquelle vous tirez. Vous pourrez ainsi vous amuser à toutes les goûter sachant que vous ne dépasserez pas le crédit initial que vous avez déposé sur votre carte, la tireuse s’arrêtant automatiquement lorsque votre solde est à zéro.

Ce système novateur et qui tend à se développer dans Paris est très amusant et incroyablement convivial. En effet, on passe son temps à bavarder avec son voisin sur le goût de la bière et la manière de la tirer. Malgré cela, on ne peut s’empêcher d’émettre quelques critiques. Notamment le fait que les barmen n’ont même plus à nous servir mais que les prix ne diminuent pas pour autant. Egalement on se demande si on n’est pas perdant lorsque l’on ne sait pas tirer convenablement une bière pression et que l’on récolte que de la mousse… S’il n’y pas trop monde, la très sympathique équipe se chargera de vous faire une démonstration en revanche si le bar est bondé vous devrez vous débrouiller ou compter sur des voisins complaisants, disposés à vous venir en aide.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire