jeudi 9 juillet 2015

Plongez dans l’univers rétro des années 50 chez Alex’s Haircut Barbershop.


De nos jours, l’homme prend soin de son apparence. Les barbes et les coupes de cheveux ont gagné en élégance, et arborer une moustache soignée et parfaitement dessinée est de plus en plus fréquent. Pour cela il nous faut des spécialistes du ciseau ! Alex Haircut’s Barbershop, ouvert en 2012 dans le 9ème arrondissement de Paris, vous propose une gamme complète de coupes retro, de taillage de barbes et de façonnage de moustaches. Désireux d’avoir une coupe courte pour l’été, je me suis renseigné pour pouvoir bénéficier des services d’Alex dont le carnet de réservations est plein jusqu’à la rentrée.


Il est 8h30, en ce frais matin de juillet post canicule, lorsque j’arrive au 21 de la rue Rodier. Et je ne suis pas le premier ! On m’avait habilement glissé que pour ne pas attendre trop longtemps sur place il était préférable d’arriver 30 minutes avant l’ouverture du salon. Du mardi au jeudi c’est sans réservation et à dix minutes de l’heure H nous sommes déjà trois. Alex arrive tranquillement, la clope au bec, et salue chaleureusement ses futurs clients. Il nous fait entrer et fonce mettre un cd de vieux blues. Hugo arrive, lui, à 9h pétantes. « Installez-vous messieurs ».

Il est temps de se mettre d’accord sur la coupe. Hugo me propose une ‘Duck Tales’. « C’est une coupe magnifique, celle d’Elvis à ses débuts ». Ça me tente bien. En revanche je demande une légère variante pour ne pas avoir à ‘pommader’ mes cheveux après chaque lavage. Alex valide, c’est parti !

De nouveaux clients arrivent, ils vont devoir patienter, l’un d’eux préfère repartir. Deux garçons d’une quinzaine d’année entrent pour une coupe. « On va les éduquer un peu ». Alex troque le son crade du blues U.S pour un album de reprises de classiques français par Sanseverino. Il a soif. Qui veut un café ? Tournée générale ! L’ambiance est très agréable, ça bavarde, ça rit, ça chante et ça coupe.

Tondeuse, coupe chou, ciseaux… Tout y passe. Il faut dire qu’il y a du travail. Au bout d’une heure, Hugo sort enfin sa fameuse pommade. « C’est ça qui donne l’effet rétro. Elle est nettement moins grasse que celles de l’époque. Ça ne flingue pas les cheveux et on ne laisse pas de trace sur les oreillers.  D’ailleurs on en vend au salon ».

La coupe est à 29€ et le résultat est à la hauteur de mes espérances. Vous jugerez vous-même ! En partant je croise Scotty, le boss du Dirty Dick, actuellement en travaux… Je bavarde un peu avec lui. De toute manière il a au minimum une heure à tuer avant de passer. Tout le monde le sait, personne ne s’en plaint. Chez Alex Haircut’s, c’est à la cool et ça nous convient.


Guillaume



2 commentaires:

  1. Attention, le barbershop d'Alex a déménagé, il se situe désormais au 23 rue Rodier.

    RépondreSupprimer
  2. Attention, le barbershop d'Alex a déménagé, il se situe désormais au 23 rue Rodier.

    RépondreSupprimer