jeudi 28 mai 2015

Sur les Pas de Van Gogh 2015, Auvers sur Oise fête les 125 ans de la mort de l'artiste.


Comme évoqué dans mes précédents éditos, j’ai eu, pour la deuxième année consécutive, la possibilité de me rendre à Auvers sur Oise dans le cadre de la présentation de la saison culturelle. Cette saison est, comme la précédente, consacrée à l’artiste-peintre Vincent Van Gogh. La commune célèbre en 2015 les 125 ans de sa mort. Du 4 avril au 20 septembre 2015, vous avez la possibilité de découvrir ou redécouvrir le cadre qui a accompagné l’un des plus grands peintres de l’histoire pendant les derniers jours de son existence. Si les lieux participants à ‘Sur les pas de Van Gogh’ n’ont pas changé (ou presque), le contenu des expositions a été largement renouvelé.


Les lieux mythiques du passage de Van Gogh à Auvers n’ont pas particulièrement évolué. L’Auberge Ravoux, dite ‘Maison de Van Gogh’, le cimetière, l’église d’Auvers restent des hauts lieux de la vie de Van Gogh en 1890. En revanche, le Musée Daubigny, le Musée de l’Absinthe, l’Orangerie du Château et la Maison du Docteur Gachet présentent tous une nouvelle exposition autour du maître.

Cette année, le Musée Daubigny et le Musée de l’Absinthe ont souhaité parler de Cinéma.
Le premier vous invite à découvrir la perception de trois grands cinéastes sur Van Gogh dans une superbe exposition en trois temps. A travers des extraits de films, des documentaires, des souvenirs de tournage, des photos de plateau, des affiches et même des peintures, on retrouve la flamboyance de Vincente Minelli dans « Lust for Life » sorti en 1956, l’onirisme de Akira Kurosawa dans « Dreams » en 1990 (avec un certain Martin Scorsese dans le rôle de Vincent) et la mélancolie sourde de Maurice Pialat dans « Van Gogh » en 1991.
Le second, présenté plus en détail dans un article du blog, vous présente des photographies montrant des scènes de films dans lesquels les personnages consomment de l’absinthe.

Véritable coup de cœur de la saison précédente, l’Orangerie du Château d’Auvers propose cette année une exposition véritablement déroutante : The Van Gogh Experience. Sous l’égide du génial Arnaud Rabier Nowart, un collectif d’artistes a souhaité poser un regard créatif et artistique sur les 70 derniers jours du peintre. L’objectif est d’appréhender et traduire l’univers coloré de Van Gogh dans une approche immersive, sensible et décalée. Art in Space, anamorphoses, light painting… grâce à des vidéos, mises en abîme et créations sonores vous plongent dans une expérience émotionnelle et interactive que l’on ne vit que trop rarement.

La Galerie d’Art Contemporain d’Auvers est située un peu à l’écart du ‘parcours Van Gogh’, mais elle n’en vaut pas moins le coup d’œil. Elle accueille une exposition d’un peintre qui s’inscrit de manière un peu plus lointaine dans l’univers de Van Gogh : Hervé Di Rosa. Avec une démarche créative un peu différente, Di Rosa se rapproche du maître par sa confrontation de couleurs, sa résurgence formelle, sa figuration expressive et sa maîtrise technique. Peintures et sculptures en résine de l’artiste sont présentées jusqu’au 31 aout 2015.

Avec ces expositions, ‘Sur les Pas de Van Gogh 2015’ s’inscrit dans la continuité par rapport à la saison 2014. Partout où l’on se rend on constate que les organisateurs sont toujours animés par l’envie de faire découvrir l’influence de Van Gogh et les conditions de sa vie à Auvers. Profitez des beaux jours pour aller prendre un bol d’air pur et de culture lors de vos weekends cet été.


Guillaume



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire