vendredi 17 avril 2015

Zlatan visite Paris #3


Bien décidé à ne pas se laisser abattre par la suspension de quatre matches qu’il a reçue à la suite de déclarations envers l’arbitrage, Zlatan a décidé de profiter de ses quelques jours « off » pour enfin visiter notre belle capitale. Pour son troisième jour de promenade parisienne, Zlatan a choisi d’aller à l’Hôtel des Invalides. Attiré par son dôme doré, l’attaquant du PSG souhaitait en savoir plus sur un monument moins connu de la ville lumière.


Construit sur ordre de Louis XIV à partir de 1670, il avait pour rôle d’accueillir les soldats français blessés et désormais invalides de l’armée royale. L’objectif était d’élever un bâtiment pour que « ceux qui ont exposé leur vie et prodigué leur sang pour la défense de la monarchie (…) passent le reste de leurs jours dans la tranquillité* ». Le roi assurait donc à ses soldats que la monarchie s’occuperait d'eux après la guerre. Il s’assurait également d’éviter que ces invalides n’errent dans Paris une fois revenu du front et découragent ainsi les jeunes recrues à aller au combat.

Zlatan : « Parfois blessé ou suspendu, Zlatan n’est jamais invalide ! »

Imaginé par l’architecte Libéral Bruant, l’Hôtel des Invalides comprend une église, une manufacture (pour la confection d'uniformes et l’imprimerie), un hospice (maison de retraite des anciens combattants) et un hôpital militaire. Aujourd’hui, en plus de cette organisation initiale s’y trouve une nécropole militaire et le musée de l’armée.

Pendant la période révolutionnaire, les Invalides sont menacés de fermeture, ils sont réhabilités par Napoléon qui souhaite être proche de son armée et des soldats. Il en sera tellement proche que c’est là que se trouve sa dernière demeure, aux côtés de plusieurs grands hommes de guerre français qui y reposent désormais…

*Edit royal du 24 février 1670

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire