samedi 3 janvier 2015

Edito du 3 janvier 2015

Bonne Année !

Je vous souhaite une excellente année 2015 ! J’espère que malgré l’orgie de nourriture qui accompagne généralement les fêtes de fin d’année, vous avez gardé des forces pour repartir à la découverte de nouvelles adresses. Je me suis personnellement bien laissé aller en termes de fruits de mer, foie gras, buches, champagne et autres ballotins de chocolats… Il est plus que temps de se mettre à la diète et de reprendre les activités physiques.

Et dire que la galette des rois se profile à l’horizon… D’ailleurs, connaissez-vous son origine ? Laissons-nous aller à un peu d’histoire.
Célébrant l’Épiphanie du 6 janvier et traditionnellement vendue et consommée quelques jours avant et après cette date, la galette des rois a pour origine une pratique remontant à la Rome antique.
Lors des Saturnales, des fêtes romaines se déroulant sur la fin du mois de décembre et au commencement de janvier, les Romains désignaient un esclave comme « roi d’un jour ». Au cours du banquet au sein de chaque grande famille, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau pour élire le « Saturnalicius princeps » (Maître des Saturnales ou Roi du désordre). Cela permettait de resserrer les affections domestiques et donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée. Ce roi avait notamment la possibilité de donner des ordres à son maître avant de retourner à sa vie servile.

Au rayon des événements dignes d’intérêt en ce début d’année, je peux d’ores et déjà vous parler du festival RUSSENKO dont la 6ème édition se tiendra le dernier weekend de janvier au Kremlin-Bicêtre. Consacré aux cultures russes et russophones, Russenko vous transporte aux confins du continent européen et même au-delà. Pour vous faire une idée de la façon dont se déroule le festival vous pouvez aller lire l’article évoquant l’édition de 2014 sur le blog.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire