mercredi 15 octobre 2014

Les gourmandises de la rue des Martyrs : Popelini, en plein dans le chou.

Popelini était le pâtissier italien de Catherine de Médicis. Pour sa reine, il crée en 1540 un gâteau à partir d’une pâte desséchée sur le feu appelée « Pâte à chaud ». Au fil du temps, le nom s’est transformé en « Pâte à choux ». Quoi de mieux que reprendre le nom de son créateur pour ouvrir une boutique exclusivement consacrée au chou. La rue des Martyrs accueille l'une des deux boutiques Popelini consacrées au chou à la crème.

Que dire sur cette boutique qui ne vend que des choux ? En passant devant on se dit : « Bof c’est juste des choux ! ». La boutique a l’air sympa alors on s’approche un peu. Puis on voit les parfums proposés. C’est plutôt varié, il y a Chocolat noir, Café, Vanille de Madagascar, Caramel au beurre salé, Citron, Praliné, Pistache, Rose-Framboise et chaque jour un chou original différent. Finalement, ça m’intéresse. Je suis cependant rapidement refroidi par les prix. 1.95€ LE chou ! C’est plus cher qu’une viennoiserie classique dans n’importe quelle boulangerie. 11€ la boite de 6.

Malgré ce niveau de prix, je me dis que je vais tout de même entrer pour jeter un œil… C’est beau c’est sur mais avec le choc du prix en tête impossible de me convaincre d’acheter. Je repasserai peut être.

Et donc je suis repassé… 6 mois après !
Mon choix s’est arrêté sur 3 choux, un au caramel, un au praliné et un à la pistache, pour un total de 5.85€. Une fois rentré, je prends mon temps, je les observe, comme pour essayer de comprendre ce qui justifie un tel montant. Ils sont magnifiques c’est une évidence, mais que valent-ils vraiment ? Il faut se lancer.

Les minutes qui suivent sont indescriptibles tant le bonheur est intense ! Le chou est moelleux mais pas trop mou alors qu’il est très copieusement garni en crème. Le craquelin remplit parfaitement son rôle, la coque du dessus est croquante à souhait, et la crème…. La crème a un goût exceptionnel. Peu importe le parfum choisi, c’est une véritable explosion en bouche. On savoure et on se dit qu’on passe un moment fabuleux. Tous les doutes s’effacent pour laisser place à la délectation. Assurément les meilleures choux à la crème mangés depuis très longtemps.

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire