mardi 20 mai 2014

Dégustation de bières artisanales françaises dans la Cave à bulles.

©www.caveabulles.fr
Il y a environ un an, j’ai commencé à m’intéresser à la bière. Pas la bière que l’on nous sert dans les principaux pubs et que tout le monde connaît. Je parle de vraies bières ! Celles qui sont fabriquées dans de petites brasseries et qui ont des goûts différents et incomparables. Les lecteurs assidus de ce blog ont déjà eu l’occasion de lire un article sur le sympathique réseau de boutiques Bières Cultes. Cette fois ci je vous parlerai de la Cave à bulles, boutique également dédiée à la bière, mais que j’aborderai sous un angle différent : celui de la dégustation. Installée dans le 1er arrondissement de Paris, rue Quincampoix, cette boutique est spécialisée dans les bières artisanales françaises. Elle propose également des séances de dégustations. C’est l’occasion d’en découvrir encore un peu plus sur une boisson qui de fil en aiguille refait son retard sur le vin dans le cœur des gourmets parisiens. Annoncée à 19h, la dégustation commence à l’heure. Il faut dire que le menu est copieux puisque ce n’est pas moins de 5 bières qui sont au programme. Différents types de bières pour traverser au mieux l’immense étendue qui compose l’univers de cette boisson.


La séance commence par une rapide définition de la composition classique de la bière (eau, céréales et houblon) accompagnée de deux grands récipients contenant des petits dés de comté 18 mois d’affinage. Il s’agit de nous préparer pour la première bière : une blanche. Elle est considérée comme une bière désaltérante. « C’est la bière qui va vous éviter de vous jeter de soif sur les suivantes ». Vient ensuite une dégustation à l’aveugle d’une bière aromatisée. La couleur est rosée, probablement un fruit rouge, une belle odeur qui me rappelle la framboise, un goût un peu amer qui me fait douter de mon opinion. Je décide de rester sur ma première impression. Bien joué, c’est effectivement une bière aromatisée à la framboise.

5 bières, du fromage, du chocolat et même des petits exercices pratiques… On passe un excellent moment dans une ambiance très conviviale.


La bière suivante est très particulière. Il s’agit d’une bière à fort houblonnage, elle est donc très amère. Particulièrement difficile à boire, elle permet surtout à Simon de nous expliquer l’impact du houblon, plante au goût très fort, sur le mélange eau/céréales. Après un rinçage de verre nécessaire, on enchaîne avec une bière triple, c’est l’occasion de parler de la fermentation et des degrés d’alcool dans chaque bière, encore une fois c’est le brasseur qui décide du taux d’alcool que contiendra sa boisson. Tout est une question de température au moment de la phase de fermentation.
Pour la dernière bière, Simon nous apporte une coupe remplie de petits morceaux de chocolats noir. C’est sûr, ça sera une brune ! On aborde cette fois la coloration de la bière. La céréale est la même mais elle a fait l’objet d’un traitement proche de la torréfaction qui lui a donné une couleur foncée. Une petite dose de ces céréales traitées permet de faire une bière de couleur ambrée ou brune.

La dégustation est terminée, il est presque 21h, on comprend pourquoi notre hôte ne voulait pas commencer trop tard. Il faut dire qu’il y avait quelques bavards curieux dans l’assistance.
Des curieux satisfaits semble-t-il, tant cette dégustation est intéressante. Simon est très performant dans ses explications et nous laisse poser toutes nos questions. Le point fort de cette dégustation réside, bien évidemment, dans la variété et la qualité des bières proposées mais aussi dans des petits plus comme le fromage ou le chocolat ainsi que dans les céréales qu’on nous fait goûté ou le houblon qu’on nous fait sentir. Il ressort de ces explications qu’un brasseur joue avec différentes variables pour décider du type de bière qu’il souhaite produire.

Quelques questions suivent cette brillante démonstration. Simon explique son choix de bières française par une volonté d’être le plus proche possible des producteurs et de toujours garder un contact avec eux. Il nous explique également pourquoi, contrairement au vin, la bière peut être brassée toute l’année car il ne s’agit pas d’un produit de terroir.

Au final, on se rend compte que l’on n’a pas forcément aimé toutes les bières qu’on a goûtées, mais cela nous a permis de profiter d’un panel très varié et de comprendre les secrets de fabrication de chacune d’elles. C’est tout de même très agréable de pouvoir recevoir et comprendre  une information avec le goût en bouche.

Évoquons rapidement le prix d’une telle dégustation. Elle se situe autour de 25€ par personne. Ce n’est pas particulièrement élevé pour le niveau de la prestation proposée et en cherchant bien sur des sites de ventes groupées, vous trouverez, à condition d’y aller à plusieurs, de belles réduction. A tester absolument si vous intéressez, même de loin, à l’univers original de la bière. Vous ne serez pas déçus.

Guillaume



1 commentaire:

  1. Eh mais ça aussi c'est à côté d'où je bosse! Ça donne quoi niveau bière irish? Ils ont du stock? Je cherche de la Beamish mais ils en ont pas partout (à part à l'Epicerie Anglaise à République)

    RépondreSupprimer