mercredi 16 avril 2014

Sur les pas de Van Gogh à Auvers sur Oise : A la rencontre de Charles-François Daubigny.


Vincent Van Gogh n’est pas le seul peintre connu à avoir vécu à Auvers Sur Oise. Le peintre paysagiste français, Charles-François Daubigny s’y est installé dès 1861. Il a dans un premier temps fait venir sa famille, puis ensuite il a invité ses amis pour fonder le premier foyer d’artistes d’Auvers. Au cours de cette période, Daubigny rencontre un certain succès en tant que peintre, son style inspire de nombreux jeunes peintres au point qu’il soit considéré comme l’un des précurseurs du mouvement impressionniste. A sa mort en février 1878, Van Gogh décrit à son frère Théo, toute son émotion occasionnée par cette triste nouvelle, il avoue également envier le fait de mourir en laissant une trace derrière soi.
Si aujourd’hui, les visiteurs viennent à Auvers sur les pas de Van Gogh, il se dit qu’en 1890, Van Gogh serait lui-même venu à Auvers sur les pas de Daubigny. Autre figure artistique d’Auvers sur Oise, Daubigny a laissé une trace que l’on retrouve dans sa splendide Maison-Atelier et dans le Musée municipal qui porte son nom, deux établissements à ne surtout pas négliger lors d’un passage à Auvers.


                La Maison-Atelier de Daubigny est située à environ 500 mètres de l’Auberge Ravoux. Il est d’ailleurs très curieux de constater que Van Gogh ne s’y est jamais rendu pendant son séjour auversois. Les exceptionnels décors qui ornent cette grande bâtisse de 200m2, peints par Daubigny et son fils nous permettent d’imaginer l’harmonie et le bonheur qui pouvait y régner à cette époque. L’exemple le plus frappant est sans aucun doute la chambre de la fille de Daubigny. Le peintre a en effet choisi de reproduire sur les murs des scènes des contes préférés de son enfant. Des peintures représentant le Petit poucet, le Petit chaperon rouge ou encore le Corbeau et le Renard décorent admirablement cette pièce. A l’occasion des 21 ans de sa fille adorée, Daubigny a décidé de surprendre cette dernière en peignant une fresque composée de 21 couronnes de fleurs. Les autres pièces n’ont pas été délaissées pour autant. De nombreuses peintures murales représentants différents paysages décorent chaque pièce de la maison. Classé monument historique, ce lieu de mémoire invite à s’imprégner d’une atmosphère authentique et d’une ambiance remarquablement préservée. Cette Maison-Atelier, que vous pouvez visiter pour la somme de six euros, affiche le confort et la réussite d’un peintre du 19ème siècle, loin de la modestie de la chambre mansardée de Van Gogh.

                Le musée municipal d’Auvers, nommé Daubigny en mémoire de l’artiste, a été créé au milieu des années 80. Il consacre, dans le cadre de la saison culturelle 2014 d’Auvers sur Oise, une exposition s’intitulant « Un chemin vers la couleur ». Visible jusqu’au 31 aout 2014 cette expo, réalisée en partenariat avec le Musée Estrine de Saint Rémy de Provence, propose à travers la figure emblématique de Van Gogh de faire découvrir des œuvres méconnues.
Dans diverses lettres écrites à son frère, Van Gogh raconte l’importance de la couleur dans son art.
« Car au lieu de chercher à rendre exactement ce que j’ai devant les yeux, je me sers de la couleur plus arbitrairement pour m’exprimer fortement. »

Il lui explique également qu'à Auvers, une nouvelle génération de peintres fait de la couleur un élément fondamental. On retrouve cet élément dans l’une des trois parties de l’exposition. En effet, le musée présente une collection d’œuvres contemporaines de peintres pour lesquels la forme et la couleur sont au cœur de leur inspiration, comme c’était le cas pour Van Gogh. Un espace propose également une interprétation des œuvres de Van Gogh, comme les Iris ou les Tournesols, peintes dans les Alpilles ou à Auvers. On trouve un espace de ce type au musée Estrine de  Saint Rémy de Provence.
Enfin, l’exposition nous permet d’observer le regard contemporain du photographe Olivier Verley qui a saisi la structure et la magie des paysages du Vexin. Ces derniers ont fasciné bien avant nous des peintres dont Van Gogh fait partie. Accessible moyennant la somme de quatre euros, le Musée Daubigny dispose également d’une collection permanente avec un grand nombre d’œuvre de Charles-François et Karl Daubigny notamment. L'occasion de célébrer un artiste méconnu du grand public, qui en son temps inspirait les plus grands. 

Guillaume


1 commentaire: