lundi 24 mars 2014

Lumineux repas sous la verrière du Dôme du Marais.


Le quartier du marais s’étend sur une partie de deux arrondissements de Paris, le IIIème et le IVème. Ancienne zone de marécage, il est surtout connu pour ses hôtels particuliers, ses jardins et ses bars. On le connait un peu moins pour ses restaurants, pourtant il en est quelques un qui méritent sans aucun doute le déplacement. C’est le cas du Dôme du Marais situé dans la très chic rue des Franc-Bourgeois. L’établissement est installé dans l’ancienne salle des ventes du Mont de piété et propose dans un cadre chatoyant un mélange entre tradition et modernité. Un mont-de-piété est un organisme de prêt sur gage, qui a pour mission de faciliter les prêts d'argent, notamment en faveur des plus démunis. Celui qui occupait les lieux à la fin du XVIIème siècle a été transformé en Crédit municipal de Paris puis donc en restaurant.


Atypique et surprenant, le cadre de cet établissement n’en est pas moins élégant et raffiné. On pénètre d’abord dans un vestibule très sombre qui ressemble à une réception d’hôtel, puis nous sommes presque éblouis en arrivant dans la première salle. Très claire car bénéficiant de la lumière naturelle d’une verrière cette pièce nous donne l’impression d’être en fait une véranda. Les très nombreuses plantes ainsi que les gazouillis des oiseaux installés dans leur cage renforcent cette sensation. La pièce suivante nous ramène dans une ambiance plus sobre puisque sous le fameux dôme, les murs sont noirs et blanc. Les meubles et la moquette entièrement noirs tranchent avec les couleurs pastelles de la pièce précédente. Le décor a beau rester raffiné, c’est tout de suite moins agréable. Puisque nous avons le choix, nous resterons sous la verrière avec nos petits amis à plumes.

Manger dans un jardin d'intérieur accompagné du gazouillis de petits oiseaux... 


Ce midi nous avons le choix entre le menu du jour et la carte. Nous choisissons le menu Entrée/Plat/Dessert à 30€. Je choisis d’abord la Salade croustillante de poulet aux miel et sésame, une entrée toute en fraîcheur qui porte parfaitement son nom. Puis, en guise de plat de résistance je me laisse tenter par le Confit de canard, pommes de terre sautées. La cuisson est excellente, on sépare sans difficultés la peau de la viande et la viande de l’os. Les pommes de terre ont un goût que je reconnais, elles viennent de l’Ile de Ré, probablement les meilleures, et sont parfaitement assaisonnées ! Le canard est accompagné d’une surprenante sauce caramel au vin rouge. C’est très sucré mais cela se marie idéalement avec le confit. Il reste un peu de place pour le dessert. Et quel dessert ! C’est une crème brulée à l’ananas. Véritable prouesse de pâtissier, la présentation est superbe puisqu’un dôme de caramel protège une crème brulée à la vanille délicatement posée sur des petits morceaux d’ananas frais. Si la crème est délicieuse et se mélange bien avec l’ananas, le dôme de caramel, lui, bien que magnifique, apporte moins en termes de goût. De plus le caramel est assez délicat à manger, il colle beaucoup aux dents, dommage.

Le Dôme du Marais est un établissement où l’on mange bien et où les plats sont un mélange de classique et d’originalité. Le cadre et la situation géographique en font un lieu très branché et pris d’assaut le midi comme le soir. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire