dimanche 15 décembre 2013

Retrouver sa petite maison intérieure

            Paris est un condensé de lieux hétéroclites, non pas un meltin' pot mais un vrai salad bowl : chacun, malgré les clichés qu'on a de la capitale, trouve sa place, de quoi nourrir sa curiosité et ses passions. Dans chaque petit village parisien, une identité et un esprit propre se démarque, à l'image de ceux qui y vivent et ceux qui aiment s'y promener. Qui, en se baladant à St Paul, n'a pas éprouvé cette sensation d'harmonie ? Le Village Saint Paul est un petit conglomérat de cours intérieures, dont chacune recèle un trésor : des fripes, des  galeries d'art, un marchand de tapis persan ainsi que des « lieux de bouche » pour se remettre de ses émotions visuelles. Entrez dans le Village Vert, le Village n°2 : un café-restaurant des plus réconfortants vous attend, c'est la Petite Maison dans la Cour.


Des pavés, de petites tables de jardins et quelques fleurs délicates : cette terrasse a déjà un air de printemps. Quand les temps sont plus frais, on peut se réfugier dans l'écrin du café, banquettes pourpres moelleuses et (si vous arrivez assez tôt) petit salon intime à la décoration sensuelle. La lumière douce du café se mélange aux odeurs sublimes de la cuisine où Catherine, la patronne, prépare ses plats gourmands, le tout avec la douceur de nos mamans. C'est le mercredi après-midi toute la semaine !

Chocolat chaud onctueux et tarte salée maison, on est vraiment comme chez soi au village Saint Paul.


Ce qui m'a amené à m'arrêter ici, c'est le doux fumet d'un chocolat chaud - certaines foodistas laissaient courir le bruit que c'était THE meilleur chocolat chaud de Paname. Les goûts de chacun(e) sont à prendre avec un certain recul, mais je dois avouer qu'à chaque gorgée de ce breuvage qui faisait déjà saliver Louis XIV, oui je l'avoue, je pousse des petits soupirs de plaisir, et j'ai une furieuse envie d'embrasser mon compagnon de goûter. Véridique. 5,50 euros pour une chocolatière bien remplie, pas mal du tout !

Le reste de la carte, tant au niveau des boissons que des plats, a tout pour séduire les promeneurs, les serial-shoppers et les hédonistes. Beaucoup de thés différents, toujours servis dans des tasses raffinées, et une gamme de plat variés, en fonction des saisons. Nous assistions à la naissance d'une tarte aux légumes et au fromage, assis tout près du comptoir. Le dilemme était insoutenable : allions-nous rester le soir pour en manger une part ? La prochaine fois nous resterons, promis !

En ajoutant à ce cadre idyllique un personnel ouvert et très agréable (il n'est pas rare d'engager une conversation tout à fait informelle avec eux, tant ils sont à l'écoute des clients),  je crois qu'il est temps pour vous de faire un petit tout du côté de chez Catherine. Il me semble qu'on a besoin de lieux de ce genre pour se faire plaisir, à échelle humaine.

Margot

1 commentaire:

  1. Je cherchais un salon de thé sympa, je crois que je l'ai trouvé! Merci :) Aline

    RépondreSupprimer