mercredi 15 mai 2013

La BocaMexa : du soleil en bouche Rue Mouffetard

              En mai, fais ce qu’il te plait. Basique me direz vous. Mais ce n’est pas tout à fait vrai. On voudrait définitivement aller lire la biographie de notre Rock Star préférée sur les bords de Seine, les doigts de pieds à l’air et quelques coups de soleil sur les pommettes, voire tout bonnement jouer les filles de l’air pour une contrée magique (Copa Cabana, la Creuse, au choix…). Il faut patienter encore. Heureusement, Paris regorge d’adresses qui nous permettent d’attendre l’été, et de partir véritablement à la découverte d’autres cultures.


Aujourd’hui, Parisian Walkways vous emmène au Mexique. Non, non, pas d’attente interminable à l’aéroport. Vous aurez juste à nous suivre dans le Métropolitain – vous en conviendrez, c’est déjà une belle aventure ! – jusqu’à la rue Mouffetard. A l’angle de la rue Daubenton, vous découvrirez cette petite devanture défraîchie mais pimpante, d’où s’échappe des conversations en espagnol ainsi qu’un fumet affriolant : celle de la BocaMexa. Encore de la grosse bouffe mexicaine bourrative et insipide qu’on trouve dans les Tex-Mex made in USA ? Que nenni ! Une brochette de serveurs hispanophones sont là avec le sourire pour composer avec vous un burrito, des quesadillas ou une salade dans de très généreuses portions et à votre goût. Bœuf, poulet, végétarien, plus ou moins relevé et agrémenté de topping variés, votre plat est sur mesure. Le tout pour un prix doux : autour de 8/9€ si vous prenez une boisson et les plus gourmands pourront toujours finir par un dessert.

Un point d'entrée dans l'univers coloré de la communauté mexicaine de Paris.


La nourriture est certes la raison pour laquelle on vient traîner à la BocaMexa, mais beaucoup d’étudiants, souvent étrangers, viennent dans cette joyeuse cantine pour son cadre, imprégné de culture mexicaine. Pas de mariachis en sombrero ou de cactus. On oublie les clichés sur le pays de Speedy Gonzales grâce à une décoration éclectique (très lucha libre, et composée de nombreuses photographies des rues mexicaines ou de produit locaux) et quelques écrans qui diffusent en continu chansons et reportages divers rappelant le pays. Vous pourrez écouter une reprise d’Highway to Hell par un groupe local, découvrir la peinture de Frida Kahlo ou les dernières bandes annonces des blockbusters du moment, entre autres clips cultes… Un paysage culturel vraiment riche et à l’encontre des idées reçues occidentales. Pour continuer l’expérience gustative chez soi, de nombreux produits pour l’apéro et des condiments sont vendus près du comptoir. De quoi passer pour le pur chicano !


La BocaMexa ferme à 23h le week-end : sympa pour grignoter avant d’aller boire un verre dans les bars du coin ! Ce petit resto, c’est une histoire de partage : avec les serveurs, les gens autour, mais aussi avec vos amis. C’est toujours plus cool de mettre les doigts dans pleins de plats différents, et de s’en mettre partout ! N’oubliez pas non plus de goûter le soda aromatisé à l’ananas, un peu sucré mais quel goût !

Margot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire