mardi 5 février 2013

L’Union soviétique au pied de la butte Montmartre.


        De manière générale, lorsque je « sélectionne » un bar ou un restaurant que je souhaite tester, je prends soin de me renseigner au préalable en consultant différents avis ou informations sur l’établissement en question auprès de sites internet qui l’évoquent. A partir de cette mini-enquête, je décide de m’y rendre ou non. La rédaction d’un article est totalement secondaire puisque certains lieux bien que sympathiques ne me donnent pas automatiquement envie de les évoquer sur le blog.
Ces diverses informations nécessitent parfois d’être prises avec une certaine prudence. En effet les appréciations des uns et des autres peuvent varier en fonction du moment précis où l’on se rend au lieu en question, voire même des perceptions parfois subjectives de chacun.

C’est ce qu’il s’est passé pour un bar découvert récemment avec des amis. Cet établissement situé rue André Antoine dans le 18ème arrondissement, au pied de la butte Montmartre, constituait, de l’avis d’un grand nombre d’internaute, un lieu très intéressant mais était dirigé par des gens forts désagréables. J’avais, à ce titre, prévenu mes amis à ce sujet et au final personne ne s’est plaint du service, bien au contraire.


Le Kremlin, est donc, comme son nom l’indique, un bar dont le thème est l’Union Soviétique.  C’est simple, tout nous rappelle l’URSS ! Le décor est assez austère, les murs sont en brique et le papier peint est à de nombreux endroits arraché. Le mobilier est lui rustique et assez vieillot. Aux murs sont accrochés des portraits de leaders soviétiques ou encore des affiches de propagande pour le parti communiste. En cherchant un peu vous aurez également la surprise de voir que des films russes sont projetés sur l’un d’eux. Original ! Et bien évidemment, la lumière d’ambiance est rouge. 

« Ce n’est pas un bar russe, c’est plutôt l’idée que les français s’en font »


Les cocktails portent des noms qui ne dénotent pas avec le thème, nous avons bu un Tupolev, une Miejna, et même une Bloody Olga. Est également proposée la Baltika, bière russe que l’on trouve assez peu sur Paris, malheureusement il n’y en avait plus pour nous… Ces consommations affichent des prix plutôt corrects, entre 6 et 11€, la bière est à 6.5€. A noter, un Happy hour décevant puisqu’il ne concerne que la bière « homemade » du bar, la Kremlin, et seulement deux ou trois cocktails de la carte.
Et niveau Vodka me diriez vous ? Et bien ce n’est pas moins de 45 vodkas différentes que vous pourrez goûter en shot.  Le bar propose une dégustation de 10 d’entres elles pour 35€. Le choix est dur, surtout quand, comme moi, on n’y connait rien… Enfin si un arrivage récent le permet vous aurez également la possibilité d’apprécier une boite de caviar.

Contrairement à ce que j’ai pu lire sur le net, l’équipe du bar n’est pas particulièrement antipathique. On en a certes connu de plus enthousiastes mais ils font leur boulot, pas plus, pas moins. Ils sont de plus assez généreux en alcool, faites donc attention à ne pas vous laisser surprendre par vos boissons.
Alors, vraie nostalgie ou simple coup de pub ? De l’avis du propriétaire « Ce n’est pas un bar russe, c’est plutôt l’idée que les français s’en font […] une sorte de parodie d’un musée dédié au communisme. Les russes qui viennent ici aiment l’endroit (nous verrons puisque nous avons justement une amie russe) […] mais ils sont surtout amusés, notre bar a un côté Disneyland pour eux »*.

Guillaume

*Propos recueillis par Laurie Canac

1 commentaire:

  1. Chouette concept, une adresse de plus à noter! Autant je ne suis pas Vodka, autant un peu de caviar ne serait pas de refus... à partager entre amis impérativement.
    Merci pour ce nouveau billet!

    RépondreSupprimer