vendredi 7 décembre 2012

Un "cocktail de prestige" place de la Concorde.

www.crillon.com

Il y a des soirées qui sortent de l’ordinaire, on vous propose dans un premier temps de passer une heure dans une limousine Hummer à vous promener dans Paris une coupe de champagne à la main. (Voir l’article évoquant cette expérience sur le blog) Puis sur un coup de tête, alors que vous vous trouvez avec quelques amis Place de la Concorde, vous décidez d’aller prendre un verre au bar de l’hôtel Crillon !


Cet établissement, inauguré le 11 mars 1909, est le premier grand « Hôtel de prestige » parisien. Il attire au fil des ans les principales têtes couronnées, les Chefs d’Etat ainsi que les célébrités.
Entrer dans un tel palace revient à entrer dans un autre monde. Le hall est relativement sobre, mais les lustres, l’escalier principal et le marbre qui se trouve sur les murs ne laissent pas de place au doute. C’est du luxe dont il est question ici. Nous sommes rapidement accueillis par plusieurs membres du personnel qui s’empressent de nous demander ce que nous désirons faire dans leur établissement. « Prendre un verre au bar ? Bien sur messieurs dames, c’est au fond du couloir à gauche. Bonne soirée.» Le couloir est lui aussi totalement recouvert de marbre blanc, il est garni de larges vitrines présentant différents accessoires, bijoux, vêtements…

Nous pénétrons dans la petite salle du bar, changement de décor. Le marbre laisse place à des somptueuses boiseries et des fauteuils de velours rouge rendant le cadre bien plus chaud et confortable. Le bar, en lui-même, est assez classique, on notera toutefois qu’il est décoré d’une magnifique mosaïque réalisée par César, le sculpteur de la fameuse statuette qui récompense les films et comédiens français chaque année.   Le serveur prend rapidement nos manteaux et nous propose de consulter la carte. Vous vous doutez bien que cette carte est ce qui suscitait le plus notre curiosité. A quel niveau sont les prix ?!

Cocktails originaux, Jazz live et bretzels à volonté, nous sommes dans un autre monde. 


www.crillon.com
Pas de surprise, les prix sont élevés, les cocktails créations qui retiennent rapidement notre attention son entre 24 et 26€, les sodas sont à 10, les liqueurs et autres spiritueux peuvent, eux, monter très haut. Il faut en effet dépenser plusieurs dizaine d’euros pour quelques centilitres de Cognac ou de  Whisky, et nous n’évoquerons même pas des bouteilles de vin ou de champagne pour lesquelles c’est en centaine d’euro qu’il faut compter. A coté de nous un homme commande une bière, l’envie me vient de lui demander s’il n’y a pas mieux à boire qu’une bière dans un tel établissement mais à la vue de son style, il semble évident qu’il s’agit d’un habitué de ce genre d’ambiance. Je m’abstiens donc et reprend ma conversation avec mes camarades émerveillés.

Le temps de se décider parmi la vingtaine de création à notre disposition arrive à notre table un plateau de trois étages garni d’une assiette de chips, d’une de cacahuètes, amandes et raisins et enfin au sommet du plateau trône un énorme bretzel.  Je choisis le Cocktail du mois, sobrement appelé Feuilles d'automne. Il s'agit d'un subtil mélange de Bushmills, de liqueur de poire, de jus de banane et d'Eau florale de cannelle.
Et alors que nos cocktails arrivent, les premières notes d’un air de jazz se font entendre, un pianiste vient juste de lancer son set et va nous accompagner tout au long de notre soirée. Nous sommes bien dans un autre monde, l’attention du serveur, qui vient s’enquérir de la qualité de nos boissons et de notre confort en remplissant à plusieurs reprises notre plateau de chips, semble presque démesurée.

Au moment de payer la note le prix est certes élevé mais cela n’a plus d’importance. Une chose est sûre nous ne reviendrons pas de si tôt mais nous ne regrettons absolument pas notre choix et avons simplement vécu une très agréable soirée.


Guillaume

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire