vendredi 12 octobre 2012

De Clercq VS Chipotle


Chaque début d’été fleurissent de nouveaux établissements dans Paris. Ces lieux profitent de la période estivale pour se faire connaitre et tester leur concept sur les touristes et les parisiens restés pendant la belle saison, surfant ainsi sur la bonne humeur ambiante chez les étudiants en fin d’année ou les travailleurs plus tranquilles qu’en temps normal.
Toujours à la recherche de nouvelles sensation gustatives, mes collègues et moi avons testé deux d’entres eux : De Clercq et Chipotle.


De Clercq : le roi de la frite porte bien son nom

Depuis avril, le jeune Thibault De Clercq a lancé son concept de friterie belgo-ch’ti dans le quartier Panthéon-Sorbonne avec l’idée d’attirer une clientèle estudiantine. Paris réussi puisque le comptoir ne désemplit pas, même les employés des bureaux du coin viennent y passer leur pause déjeuner. Fort de son succès, un second restaurant a ouvert ses portes sur les grands boulevards.
Le moins que l’on puisse dire c’est que chez De Clercq, on ne rigole pas avec la frite !
Cuites deux fois dans de la graisse de bœuf, les frites sont simplement excellentes. Elles sont accompagnées de Hamburgers eux aussi très bons et qui répondent aux attentes des gourmands tout en conservant l’originalité Ch’ti. On peut également manger de la fricadelle, des gringos belges, du poully croc… Seul ou en « mitraillette ».
Le Paris-Lille, Cheeseburger au Maroille ainsi que le DEC sont les fers de lance d’une gamme de qualité et peu chère, 4.5€ en moyenne pour un Cheeseburger seul.
Niveau quantité les cornets de frites sont largement au dessus de nos espérances puisque le cornet normal qui est donné avec le menu contient environ 500g de frites brûlantes et croustillantes. Pour les groupes le maxi cornet de 1kg à seulement 4.5€ est une vraie aubaine.

Chipotle : La sauce pique, les prix aussi.

Après la Belgique c’est le Mexique qui est à l’honneur sur les Grands boulevards parisiens. Chipotle ne vous propose qu’une chose : un Burrito. Vous pouvez choisir le type de viande et les accompagnements que vous y ajouterez. Ainsi votre Burrito pourrait être à base de poulet, de porc ou de bœuf mariné ou braisé et accompagné de haricots rouges, de riz, de légumes, ou encore de gruyère rapé.
Vous pouvez également sélectionner votre sauce. Quatre degrés du doux au très piquant. Pour info j’ai pris la sauce de niveau 2 et je dois avouer qu’il m’a fallu une belle bouteille d’eau pour calmer ma gorge…
La note, elle aussi, risque de vous piquez les yeux.
En effet si la qualité des burritos et du guacamole est indéniable, 9€ pour le seul burrito est un coût largement trop élevé. Si vous ajouter un panier de tortillas et de guacamole ou une boisson vous monterez rapidement à un totale de 12/13€. Vous serez repus mais pour ce prix  il en serait de même dans n’importe quel restaurant du quartier ou presque, le service en prime.
A noter qu’après être retourné dans ce fast-food, la taille du burrito a diminué de presque 1/3, toujours au même prix bien entendu !

Au final, la qualité étant au rendez vous des deux côtés c’est le prix qui va départager nos deux prétendants. Dans cette catégorie c'est DeClercq qui l'emporte avec autour de 8€ pour le menu belge, tandis qu’il vous faudra débourser dans les 13€ pour le "menu" mexicain.



Guillaume 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire